Absence de maladie = être en santé, pas tout à fait vrai… par Michel Venne

L’une des erreurs les plus répandues dans notre société nord-américaine est de confondre l’absence de maladies avec la santé. De légers reflux gastriques, des selles peu ou mal formées, aller à la selle une fois tous les 3 jours, de légères raideurs articulaires au réveil, un léger surpoids, un sommeil plus léger et moins récupérateur, etc. La liste est longue de symptômes qui seraient dits « normaux » en avançant en âge. C’est beaucoup moins vrai que l’on pourrait le croire. Pour la majeure partie de la population, ce genre de symptômes est une zone intermédiaire entre la santé optimale et l’apparition de maladies ou de malaises. Lorsque le corps crie en présentant des symptômes « graves », il y a longtemps qu’il se bat pour tenter de se maintenir.

Étant thérapeute depuis près de 20 ans, l’expérience prouve que nous avons perdu le cap de ce qu’est la santé optimale et de ses répercussions sur nos vies. Les gens tentent de rationaliser un éventail de signes avant-coureurs de problèmes plus graves sous différents prétextes. Par exemple, si je prends ma médication je n’ai plus de reflux, avec mes somnifères je dors parfaitement, avec cette crème mon eczéma disparait, avec mes pompes je respire normalement, avec mes diurétiques ma pression est normale, j’ai des migraines mais c’est normal ma mère en avait, j’ai de la difficulté à me réveiller le matin c’est certain je travaille trop, j’ai des problèmes digestifs mais c’est normal à mon âge, même chose pour mes douleurs articulaires, pour ne nommer que ceux-là.

La population consulte un spécialiste pour un problème bien précis mais une analyse plus globale dresse souvent un tableau bien plus inquiétant que la raison de consultation elle-même. Cette santé non optimale fait sentir ses effets sur toutes les sphères de nos vies par un manque de productivité et de motivation au travail, sans parler du manque de créativité dans la résolution de problèmes. Un manque d’énergie se fera sentir autant dans les loisirs que dans les activités sociales aussi diverses soient elles. Mais ce qui est souvent beaucoup plus sournois c’est lorsque tout semble normal, car peu importe l’état, l’individu ne se connait pas autrement.

Toute personne soucieuse de sa santé devrait obtenir une analyse plus globale pour confronter ses croyances (tel symptôme est normal je suis en parfaite santé !) à la réalité (ces symptômes sont des signes avant-coureurs de problèmes plus graves). Mais comment ? L’information est dispersée à travers différents thérapeutes (tel que : acupuncteurs, ostéopathes, naturopathes, psychologues), et médecins. Consultez-les individuellement, ou trouvez un endroit comme Azzuan où plusieurs ont décidé de travailler en équipe pour vous guider vers une santé optimale.

Par Michel Venne

Cofondateur du centre Azzuan

Vous aimez nos articles?

Vous désirez recevoir du contenu santé et des informations sur nos divers événements?

Suivez-nous sur Facebook:

Abonnez-vous à notre infolettre:

Contactez-nous

adresse

AZZUAN INC.
3095 Aut. Jean-Noël-Lavoie (440), bureau #315
Laval, QC
H7P 4W5

HORAIRE

Lundi 9h-18h
Mardi 12h-20h
Mercredi 12h-21h
Jeudi 12h-21h
Vendredi 9h-17h
Samedi** 9h45-16h
Dimanche fermé
** Prochain samedi 19 octobre

Envoyez-nous un message