La peur, un guerrier protecteur ou un ennemi paralysant ? par Efi Polikratis

Que ce soit sur le plan personnel ou professionnel, la peur sait s’infiltrer, bien en vue ou loin dans l’inconscient. Elle s’affiche sous plusieurs formes : peur de perdre son enfant, son père, sa mère, ses proches, son amoureux, son travail, son argent, sa réputation, sa santé, sa vie… Est-ce que ces peurs nous aident à être une meilleure personne ? Ou est-ce plutôt le contraire ? Je ne suis pas psychologue, et je n’ai pas fait de recherches scientifiques, mais j’ai beaucoup réfléchi et expérimenté. J’ai mis ma peur au défi et j’ai observé. Maintenant, ce que j’aimerais, c’est partager.

Ma devise c’est « Aucune décision basée sur la peur ! » et je vous assure que de laisser un poste de direction pour lancer son entreprise rentre bien dans cette catégorie !

La peur est rarement, de nos jours, le protecteur qui fait monter notre adrénaline pour nous sauver d’un animal prêt à nous attaquer. C’est plus souvent une inquiétude de quelque chose qui ne s’est pas produit et qui ne se produira jamais ! On manque si souvent déjà d’énergie, pourquoi la gaspiller ainsi ? Pour moi, la peur est notre alliée seulement lorsqu’elle est utilisée pour nous indiquer notre prochaine marche à monter, la prochaine chose à régler, à adresser en nous. J’ai peur que mon conjoint me laisse… que se cache-t-il en arrière de cette peur ? Celle du rejet ? Un manque de confiance ? Une peur financière ? Pourquoi ? Comment puis-je régler cela pour que ça arrête de noircir mes pensées ? Et si mes peurs se concrétisaient, que ferais-je ? Ça ferait mal, mais une étape à la fois, je passerais à travers et je serais correct finalement, donc pourquoi toute cette angoisse ? Vous êtes plus que ce que vos limites vous imposent. Pour tout le reste, la peur est un ennemi. Elle empêche de concrétiser son plein potentiel, son réel bonheur ; elle divise au lieu de rassembler, elle nous immobilise dans des situations qui ne sont pas idéales.

Pourquoi n’avance-t-on pas ? Parce qu’on a peur de faire les mauvais choix. Avez-vous déjà remarqué que si vous êtes stationné dans une rue et que vous consultez votre GPS, il est mêlé et vous envoie dans le sens inverse, mais une fois que vous commencez à rouler, il vous redirige correctement. La vie, si on n’avance pas, est un comme ce GPS. On rumine, on revit les mêmes choses sous différentes formes, jusqu’à ce qu’on réalise pourquoi ça se passe ainsi. Alors, nous pouvons avancer vers la prochaine étape de notre évolution.

Il n’y a rien que vous ne puissiez surpasser. Cette pensée positive, confiance infaillible, est le meilleur outil à mon avis pour arriver à vaincre ses peurs. Changez tout ce que vous voyez en positif, peu importe c’est quoi, peu importe à quel point c’est difficile. Trouvez l’angle dans lequel vous pouvez grandir au lieu de vous affaisser. Des excuses, on peut en trouver des tonnes pour dire qu’on ne peut pas, que c’est impossible. La science a avancé grâce à ceux qui croyaient en l’impossible. Ils n’étaient pas différents de vous. Vous avez le pouvoir de changer le monde en commençant par vous et vos pensées.

Vous pouvez me dire : « Mais tu viens de démarrer ton entreprise. Tu ne sais même pas si tu as fait le bon choix et si ça va fonctionner ». C’est ça la beauté de ce processus, c’est le plaisir d’avancer et de grandir au-delà de ce que nous sommes habitués à qualifier de réussite. Cette réussite devient une conséquence et non un objectif. Dans le chemin du dépassement de soi, c’est le plaisir de se voir grandir, de se voir libéré de ce qui nous tenait immobiles. De se sentir plus léger, plus calme, plus fort que jamais à chaque fois, plus ouvert avec les autres, d’établir des relations plus profondes. Sans peur, on se permet d’aller plus loin et la vulnérabilité devient une démonstration de force et non de faiblesse. Une chose à garder en tête : avec tout changement, passe un moment de déséquilibre où on perd ses repères et un certain confort. C’est normal, il faut tenir bon et continuer. Ça passera ça aussi, comme de grimper une montagne et de se retrouver dans le calme et la beauté au sommet.

Je comprends qu’il devient difficile de savoir où commencer et c’est pour cela que j’ai parti cette entreprise, un centre de santé intégré qui regroupe une équipe multidisciplinaire qui, au-delà de régler des douleurs et autres problèmes de santé, se veut un repère et un support de dépassement de soi à ceux qui décideront de monter leur montagne.

En cette nouvelle année, je vous souhaite d’avancer avec toute votre attention, votre confiance et votre positivité. Changez ce que vous pouvez contrôler et lâchez prise sur le reste. Et surtout, ne croyez pas un mot de tout ce que je dis ! Votre propre expérience sera votre enseignant.

– Efi Polikratis –

Vous aimez nos articles?

Vous désirez recevoir du contenu santé et des informations sur nos divers événements?

Suivez-nous sur Facebook:

Abonnez-vous à notre infolettre:

Contactez-nous

adresse

AZZUAN INC.
3095 Aut. Jean-Noël-Lavoie (440), bureau #315
Laval, QC
H7P 4W5

HORAIRE

Lundi 10h-17h
Mardi 12h-20h
Mercredi 12h-21h
Jeudi 12h-21h
Vendredi 9h-17h
Samedi** 9h45-16h
Dimanche fermé
** Prochain samedi 14 décembre

Envoyez-nous un message