beauté bien-être professionnels traitements sportifs santé des enfants périnatalité douleurs entreprises bien-être soins collaboratifs Icône pour Facebook Icône pour Instagram Icône pour Linkedin Icône pour Youtube

Comprendre et traiter les crampes menstruelles à travers la lunette de la médecine traditionnelle chinoise

Pour une étape plus harmonieuse

image profile de Michel Venne
Article rédigé par Marilyn Sutherland, Ac

Tarifs et rendez-vous en acupuncture

Pourquoi l'acupuncture peut vous aider?

L’acupuncture peut soulager la douleur causée par la dysménorrhée primaire (douleurs menstruelles). Elle peut également moduler la réponse inflammatoire qui occasionne les nombreux troubles systémiques qui surviennent durant les règles comme l'acné, les troubles du transit, les troubles de l'humeur, etc. En effet, lorsque l’endomètre déclenche les contractions utérines, il y a parfois une surproduction de prostaglandines et celle-ci agit sur d’autres organes que l’utérus, ce qui peut amener des nausées, des vomissements, des maux de tête, etc. en plus de la douleur abdominale.

Réguler le cycle menstruel: À noter qu’il est également possible de réguler le cycle menstruel avec l’acupuncture. En favorisant la circulation du Qi et du sang, et plus particulièrement la libre circulation du qi du Foie, et en équilibrant le système reproducteur et le système nerveux, les cycles menstruels (re)deviennent réguliers et plus harmonieux.


Combiner à l'acupuncture, les autres disciplines qui peuvent vous aider, supporter et soulager

  • NATUROPATHIE avec Valérie: Dans certains cas on peut combiner à l’acupuncture une évaluation en naturopathie afin de mettre en place une alimentation saine et personnalisée pour favoriser le déroulement harmonieux du cycle menstruel. Certains courants alimentaires comme la diète méditerranéenne ou hypotoxique ont démontré leurs pouvoirs anti-inflammatoires qui s’avèrent utiles dans la gestion des inconforts hormonaux. Certaines plantes médicinales, vitamines et minéraux combinés avec l’alimentation sont des outils performants pour atténuer l’insomnie, les saignements abondants, la fatigue, l’irritabilité, les migraines hormonales, le sentiment d’engorgement, etc.

  • MASSOTHÉRAPIE avec Nathalie: La massothérapie influence directement le système nerveux en créant un effet de calme et de détente ayant également pour conséquence de diminuer le sentiment d’irritabilité qui vient parfois avec les règles douloureuses. Des techniques spécifiques de massothérapie peuvent également être appliquées directement sur les parties du corps plus tendues en lien avec les contractions utérines comme par exemple le bas du dos, les jambes et le ventre et ainsi contribuer à bien relâcher le tout pour un mieux-être général.

  • OSTÉOPATHIE avec Florine: En ostéopathie, il est utile de vérifier la mobilité du bassin, et la mobilité tissulaire de l’utérus avec la vessie et le côlon. La mécanique entre le périnée et le diaphragme sera aussi évaluée et ce, qu’il y ait eu des cicatrices tissulaires à l’utérus (anciennes chirurgies, fibromes, kystes ovariens, césariennes…) ou non. Enfin, l’axe hormonal et nerveux (hypothalamo-hypophyso-ovarien) sont aussi évalués afin de déterminer ce qui cause les douleurs menstruelles.

  • Nos recommandations et éléments à éviter

    Nos recommandations utiles pour toutes femmes, tous âges confondus

  • + Consommez des poissons gras (saumon, maquereau, sardine), des noix, des graines de lin et de chanvre, du tofu (attention le soja est inflammatoire pour certains) et tous aliments riche en oméga-3;
  • + Consommez de préférence des aliments de nature chaude, c'est-à-dire, des aliments cuits ou réchauffés, comme des potages, des soupes, des mijotés, des thés et des tisanes;
  • + Consommez des aliments riches en vitamine E tel que les amandes, noisettes, graines de tournesol, brocolis, épinards;
  • + Essayez les fruits tel que le mangoustans et la grenade qui ont des propriétés anti-inflammatoires avérées;
  • + Privilégiez les céréales complètes et sans gluten (avoine, millet, quinoa) plutôt que les farines blanchies (riz blanc, pain blanc, etc.);
  • + Incluez l’ail, le gingembre, le curcuma et le thé vert dans votre quotidien;
  • + N’oubliez pas de rester hydratée!
  • - Limitez les viandes, les oeufs et les produits de source animale du commerce; (privilégiez la viande nourrie à l’herbe et d’élevage biologique, le ratio oméga-3/oméga-6 étant plus sain);
  • - Limitez toute graisse saturée de mauvaise qualité (viande fumée comme saucisse, bacon), les fromages et tous les laitages, les aliments frits comme le fast food et les sucres raffinés;
  • - Limitez la consommation de café et d’alcool durant les règles;
  • - Évitez de fumer la cigarette;
  • - Évitez de manger froid: tout ce qui sort immédiatement du frigo et du congélo! Si vous désirez manger une salade ou une pomme, sortez-les 30 minutes avant, la nature de l’aliment passera ainsi de froide à tiède. Limitez le plus possible les boissons froides, les crudités, les fruits en excès et tout ce qui est cru;
  • - Évitez de prendre froid aux pieds, au bas du dos ainsi qu'au ventre;
  • - Évitez le plus possible la sédentarité; une marche de 15 minutes après les repas suffit à favoriser la libre circulation du foie et donc de diminuer la présence de caillots;
  • - Dans certains cas et pour celles qui ont des règles très abondantes et douloureuses, la médecine chinoise recommande de limiter les relations sexuelles durant les premiers jours des règles, afin de préserver le plus possible l’énergie vitale!